Cette saison, quelques changements ont été apportés à l’organisation de la compétition. Ainsi, au lieu que les courses soient catégorisées 20-36, 25-41, 30-46 etc., des benchmarks ont été introduits sans pour autant bouleverser le système. Que veut dire benchmark 36 ou 41 ou 46 ou 51 etc. ? Tout simplement que le chiffre indique le haut de l’échelle. Exemple : dans une course basée sur le benchmark 36, les chevaux ayant un rating de 36 porteront 61 kg, et ceux ayant un rating de 20 – soit 16 points plus bas – seront handicapés à 53 kg. Toutefois, les chevaux ayant un rating supérieur au benchmark par 2 points – soit 37 et 38 – peuvent être entrés dans la course. Pareillement, au bas de l’échelle, les chevaux ayant un rating inférieur au dernier échelon par 2 points – donc 18 ou 19 – sont éligibles, mais la priorité pour la participation est accordée aux chevaux qui se situent dans la fourchette 20 – 36. A noter qu’il y aura également des courses de 65+, 60+, 0-20, 0-25, 0-30 (pour les non-gagnants) L’avantage pr inc ipal du benchmark c’est qu’il permet d’utiliser n’importe quel chiffre pour une course. Exemple : 32 ou 33 ou 38 ou 42 ou 54 etc., pas nécessairement des catégories qui ne changent pas. Bref, le Benchmark offre plus de possibilités, par sa flexibilité, à l’organisateur des courses.

 

The following benchmark / rating ranges will be used to program races:

Benchmark / Rating Ranges

71 (71-55)

 66 (66-50)

61 (61-45)

60+ 

56 (56-40)

 51 (51-35)

46 (46-30)

41 (41-25)

36 (36-20) 

31 (31-15) 

0 - 30

0 - 25 or less