Un peu plus de trois mois après son échec dans les St James's Palace Stakes, le champion de Mikel Delzangles sera de nouveau en piste à Ascot, avec la ferme intention de montrer cette fois son vrai visage.

Jugé sur sa brillante victoire dans les 2.000 Guinées anglaises, le 1er mai à Newmarket, Makfi s'était logiquement présenté avec les plus hautes ambitions, un mois et demi plus tard, dans les St James's Palace Stakes, à Ascot. Hélas, il n'avait pu répondre aux attentes, devant se contenter de la septième place, en retrait des premiers. Un résultat beaucoup trop mauvais pour être exact, qui s'était expliqué par le fait que le fils de Dubawi avait les poumons sales, un problème que rencontre actuellement Canford Cliffs. Après avoir fait scoper son pensionnaire jeudi, Richard Hannon a pris la décision de ne pas l'aligner, samedi, dans les Queen Elizabeth II Stakes (1.600 mètres). La rencontre tant attendue entre ces deux poulains exceptionnels n'aura donc pas lieu, le nombre de partants se limitant ainsi à huit.

Poet's Voice, qui comme Makfi est un fils de Dubawi, est le cheval qui pourrait créer la surprise ici. Très prometteur à 2 ans, le protégé de Godolphin a déçu lors de ses deux premières sorties en France cette année. Mais, depuis cet été, il n'a cessé de progresser et reste sur une belle victoire dans le Celebration Mile, groupe II où il a devancé Main Aim par plus de quatre longueurs. Hearts of Fire, entraîné par Pat Eddery, est à la recherche de sa meilleure forme, mais il court toujours bien à Ascot...