Il y a un certain nombre de métiers à risques dans le domaine des courses. Parmi, il y a celui des handlers. Ceux-ci sont chargés de faire les chevaux intégrer leurs stalles respectives avant le départ d’une course ou lors d’un barrier trial.

Comme le cheval demeure un animal dont la réaction est  imprévisible quand il se retrouve dans une certaine situation, ceux qui les manipulent peuvent se blesser à n’importe quel moment.  Bruno Bax et Romain Halbwachs ont été les victimes de la réaction imprévisible de deux chevaux.

Sébastien Poupard a été le témoin de ces deux incidents. Il nous explique les circonstances.

Pour ce qui est du comportement de Laughistheanswer qui devait participer à la 2e  course, il dira : « ce cheval a un ‘clean record en ce qui concerne son comportement dans les stalles. Dans le passé, il ne nous a jamais causé le moindre problème. Or, pour une raison que nous ignorons, il a pointé dans les stalles. Par la suite, il a glissé,  est tombé et comme il se débattait beaucoup, sa tête s’est retrouvée dans une position qui pouvait se révéler dangereuse pour lui. Heureusement que Bruno Bax a fait preuve de courage en passant sa main sous la tête du cheval pour le protéger. Ce faisant, il s’est même blessé à la main après une réaction du cheval.  Petit à petit, l’équipe des handlers l’ont sorti de sous les stalles au prix de gros efforts. Une fois que nous avons sorti le cheval, nous lui avons prodigué les soins nécessaires pour lui permettre de retrouver ses esprits et le faire rentrer au paddock.  Ici, je dois les saluer pour cela. »

S’agissant de l’incident lors du barrier trial de Golden Ball au cours duquel Romain Halbwachs s’est blessé, Sébastien Poupard a expliqué : ''on savait que Golden Ball pouvait nous causer des problèmes. Ce fut le cas lors de sa dernière course qu’il avait, du reste, gagnée. Pour cette raison, nous lui avons passé une cagoule. Il s’est senti un peu claustrophobe, a pris peur et s’est cogné contre le mur en béton qui se trouve à l’arrière du cul de sac tout en désarçonnant son jockey. Il est revenu vers l’avant et comme il ne voyait pas où il se dirigeait, il a tamponné Romain Halbwachs, qui s’est retrouvé par terre et il  lui a marché dessus. Le handler a dû être dirigé vers la clinique. Le constat a montré qu’il a subi quelques blessures, mais aucune fracture, et il a pu rentrer chez lui après avoir reçu les soins nécessaires.  Ces incidents démontrent les risques auxquels les handlers sont exposés.   Heureusement que nous avons une équipe de volontaires solides sur laquelle on peut compter. En dépit de ces incidents, les deux handlers répondront présent lors de la 9e journée.''