Accompagné des Administrateurs du MTC, notamment MM. Denis Doger de Spéville, Paul France Tennant et Frantz Merven, ainsi que M. Benoît Halbwachs, General Manager p.i, MM. Stéphane de Chalain et John Zucal du Board des Commissaires des Courses et également M. Jerome Tuckmansing, Finance and Administrative Manager, M. Kamal Taposeea, président du Club, a tenu une conférence de presse hier, comme il l’avait promis en début de saison, afin de faire le bilan à mi-parcours. D’autres sujets qui ont marqué cette première partie de la saison ont aussi été abordés. 

Tout d’abord, il a  parlé des finances du Club et, même si le MTC est actuellement en déficit, M. Taposeea est confiant que les choses vont s’améliorer sur la deuxième partie de la saison. Il reconnaît cependant que, lors de l’intersaison, le Club n’a pas de revenus, ce qui explique ce chiffre négatif. Avec la tenue de deux week-ends de courses, prévus en septembre et octobre, les finances du Club devrait connaître une amélioration.

Concernant le nombre de bookmakers, il y a eu une baisse de 41 à 32, ce qui explique qu’il y a eu une baisse au niveau du chiffres d’affaires. Toutefois, les deux compagnies de Tote ont connu une croissance de 6% alors que celle de SMS Pariaz est restée stable. Le Président a également affiché sa satisfaction concernant l’assistance puisqu’il y a eu une légère amélioration, ce qui est positif pour les courses mauriciennes.  Ensuite, il a fait mention d’une baisse des chiffres concernant le ‘‘turnover’’ de Tellytrack, 

Autre point positif sur lequel il s’est attardé est le ‘sponsorship’. Exception faite de deux ou trois journées de courses, le MTC a bénéficié du soutien de plusieurs sponsors tout au long de la saison. M. Taposeea a tenu à remercier la compagnie nationale d’aviation, Air Mauritius, qui est le sponsor principal de la saison. Et comme à l’accoutumée, Air Mauritius sera une nouvelle fois associé à la plus prestigieuse épreuve de notre calendrier hippique, le Maiden. A cet effet, le tirage de lignes des partants pour cette course aura lieu le 29 août à un endroit à être déterminé. 

Le Président a tenu à remercier les propriétaires qui ont fait un gros effort pour l’achat de nouveaux chevaux car cela rend la compétition plus intéressante. Il a également assuré que le MTC et la GRA ont des relations très cordiales malgré certaines différences d’opinion. Par ailleurs, il y a eu une délégation d’entraîneurs et de propriétaires qui sont allés à la rencontre de la GRA afin d’avoir neuf courses par journée vu le nombre de chevaux disponibles. C’est souvent frustrant pour un propriétaire de ne pas voir son cheval courir. Et, selon lui, la GRA s’est montrée attentive à leurs doléances.

Puis, c’est M. Benoit Halbwachs qui a pris la parole pour parler de la sécurité des chevaux après les cas de dopage qui ont été enregistrés cette saison. Le General Manager a tenu à assurer que le MTC fait de son mieux pour soutenir les entraîneurs dans le cadre de la sécurité des chevaux et plusieurs rencontres  ont eu lieu avec tous ceux concernés pour un renforcement de la sécurité.

Il a également parlé de la  possibilité d’une collaboration avec la police afin d’effectuer des fouilles sur les personnes ayant accès aux écuries. Il se pourrait également que le MTC exige aux entraîneurs que des cameras soient installées à l’intérieur des boxes pour une meilleure surveillance en général.  Selon lui, le MTC fait de gros efforts pour éviter tout cas de dopage et il y a plusieurs chevaux qui sont testés pendant et après la saison. 

M. Paul France Tennant a également pris la parole concernant les licences des jockeys. Il a expliqué les raisons du refus d’octroyer des licences aux jockeys Rye Joorawon et Yashin Emamdee pour cette saison. Il a tenu à préciser que le premier nommé a fait appel de cette décision et il sera bientôt entendu. 

 MM. Stéphane de Chalain et  John  Zucal ont aussi eu l’occasion de donner leurs points de vue concernant plusieurs sujets. M. de Chalain se dit satisfait qu’il y a eu une légère baisse concernant les interférences en courses et il espère que cela continuera jusqu'à la fin de la saison. Il a aussi reconnu qu’on a eu droit à plusieurs belles courses et cela ne peut que rendre la compétition plus attrayante. Le cas du jockey Cédric Ségeon a aussi été abordé.